Android : la liberté du choix, le choix de la liberté

J’ai eu une discussion intéressante sur Twitter avec l’excellent blogueur belge Thibaudd. Dans un billet, il expliquait que même s’il était fortement intéressé par les services de Google, il préférait rester chez Apple car il s’était beaucoup investi dans l’écosystème de la marque. Je comprends son point de vue ! Quand on commence à s’équiper chez Apple, on se retrouve vite dans une prison dorée. Pourtant, il affirme qu’il n’est pas prisonnier car il a choisi la marque à la pomme en connaissance de cause ! OK mais je pense que le switch d’iOS vers Android est bien plus difficile que l’inverse. Quelque part, s’il ne veut pas bousculer radicalement ses habitudes, il doit rester chez Apple.

Voyons… Sur mon HTC 10, j’utilise abondamment les services Google (Gmail, Drive, Photos, Keep, Maps, …). A la maison, j’ai deux appareils Chromecast (un pour la vidéo, l’autre pour l’audio). Que se passerait-il si je passais à la concurrence ? Pas grand-chose finalement. Je pourrais retrouver tous ces services sur mon iBidule et ça marcherait bien.

La liberté, c’est le choix !

Il y a une autre chose à considérer. Quand on choisit iOS pour de bon, quand on se lie à l’écosystème d’Apple, on réduit drastiquement ses possibilités d’achat de devices. Apple sort désormais 2 à 3 téléphones par an… Si l’offre du géant de Cupertino ne vous plaît pas, tant pis pour vous ! En y pensant, c’est un peu flippant de penser que certains Apple-addicts connaissent déjà le nom de leur futur téléphone… et même du suivant ! Sans même savoir à quoi il va ressembler et sans connaître ses caractéristiques. Ils vont l’acheter d’office car ils sont bel et bien prisonniers d’un écosystème.

En face, par contre, c’est Byzance ! Le catalogue Android est très fourni dans tous les segments. Dans le haut de gamme, les constructeurs se bousculent : Asus, HTC, Huawei, LG, Motorola, OnePlus, Samsung, Sony, Xiaomi… Sans oublier Google et ses Pixels ! Cette concurrence exacerbée pousse les constructeurs à se différencier les uns des autres. Un téléphone mauve, double-sim et avec un lecteur de carte SD ? C’est possible sur Android ! Un téléphone de chantier ultra-résistant ? Un téléphone avec un émetteur infra-rouge ? Yes !

Vous allez me dire que ce sont là des exemples extrêmes et non-représentatifs de l’usage des consommateurs. Certes. Mais toutes les dernières innovations mises en avant par Apple sur leur dernier flagship ont d’abord été déployées sur Android. L’écran OLED sans bordure ? Le chargement sans fil ? La reconnaissance faciale ? Le double capteur photo ? Autrement dit, en puisant dans le catalogue Android, vous auriez déjà pu en profiter et choisir le téléphone qui vous correspondait vraiment. Dites bonjour au futur, les amis ! 😉

Même si… Je reconnais à Apple un vrai talent pour copier et améliorer ce qui se fait ailleurs mais ça, c’est un autre débat.

Mon prochain téléphone ? Je ne sais pas à quoi il va ressembler. Je ne sais pas qui va le fabriquer mais je sais que je vais le choisir en toute connaissance de cause et qu’il correspondra vraiment à mes besoins du moment. Et ça, c’est vraiment une aventure moderne !

Articles similaires

Share Button