Kung pao

Mettez un peu de piment dans votre vie avec le Kung pao

Voici une petite recette asiatique que j’ai découverte aux Etats-Unis où elle fait fureur. Là-bas, le “Kung pao”, “Gong bao” ou poulet impérial se retrouve en bonne place sur tous les menus des restaurants chinois sichuanais.

Un poulet ultra-fondant grâce à la cuisson au wok

Le secret pour obtenir un poulet ultra-tendre est simple. Il faut le cuire au wok dans l’huile après l’avoir saupoudré de fécule de maïs… Le résultat ? Un poulet à tomber et qui se coupe littéralement à la fourchette !

Une sauce sucrée/salée/pimentée

Pour la sauce, vous allez utiliser un savant mélange de vinaigre de riz, de sauce soja, de sucre et de piment pour un goût sucré/salé/pimenté très savoureux. A vous de doser le piment selon votre envie et votre capacité à le supporter ! Vous pouvez utiliser du piment frais mais je conseille plutôt une purée de piment “sambal oelek” car le dosage sera beaucoup plus prévisible.

La sauce sucrée/salée/pimentée du Kung pao
La sauce sucrée/salée/pimentée du Kung pao

La recette

Mais trêve de plaisanterie, voici ma recette pour 2 à 3 personnes. Cette version n’est peut-être pas la plus authentique mais c’est la mienne… et elle a son petit succès ! Et personne n’a été malade !

  • Faites dorer au wok deux gros oignons émincés dans un peu d’huile, réservez-les.
  • Faites frire au wok une grosse carotte coupée en rondelles, réservez-la.
  • Saupoudrez 400g de dés de poulet avec de la fécule de maïs. Le poulet doit être bien blanc.
  • Faites frire dans un peu d’huile et par petits lots les dés de poulet, n’essayez pas de cuire les 400g en une fois ! Le poulet doit être doré mais pas trop cuit à l’intérieur. Réservez-le.
  • Préparez la sauce : 3 cuillères à soupe de sauce soja, 3 cuillères à soupe de vinaigre de riz, 2 cuillères à soupe de sucre en poudre, 2 cuillères à café de purée de piments (ou plus si vous supportez !). Si vous désirez plus de sauce, vous pouvez doubler les doses.
  • Dans le wok, mélangez tous les ingrédients : oignons, carotte, poulet et sauce…
  • J’ajoute parfois des nouilles précuites directement dans le wok. Vous pouvez bien sûr aussi opter pour du riz servi à part.
  • Couvrez le wok et laissez mijoter 4-5 minutes à feu doux.
  • Au moment de servir, rajouter une bonne poignée de cacahuètes.

Et voilà, vous avez préparé un poulet Kung pao… Bon appétit !

Où manger un Kung pao en Belgique ?

Dans un restaurant sichuanais, pardi ! Malheureusement, ils ne sont pas légion en Belgique. Je suis tombé par hasard sur le Ping à Waterloo et je vous le conseille. Le chef prend son “Gong Bao” très au sérieux !

Shopping

[amazon_link asins=’B00TICBXQ6,B000P5VM5M,B01ER5DMZ8′ template=’ProductGrid’ store=’encungad-21′ marketplace=’FR’ link_id=’cf1e0b26-7cef-11e7-8a7e-2b24dfc52f85′]

Articles similaires

Share Button